La neige est d’abord une forme de précipitation constituée de particules de glace ramifiées contenant de l’air qui sont la plupart du temps cristallisées et agglomérées en flocons, de structure et d’aspect très variables. Mais cette glace solide peut aussi être sous forme de grains : neige en grains et neige roulée. Lors d’une chute de neige, la neige apparaît naturellement dans l’atmosphère par condensation de la vapeur d’eau à saturation, lorsqu’il y a suffisamment de froid et d’humidité, ainsi que des noyaux de congélation. Puis, selon sa structure, elle tombe ensuite plus ou moins vite vers le sol. Sa formation dans l’atmosphère (son état solide dès l’origine) et ses ramifications la distinguent d’autres précipitations relativement voisines comme la grêle ou le grésil.

« 1 de 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *