Steampunk est le nom d’un courant essentiellement littéraire dont les intrigues se déroulent dans un XIXe siècle dominé par la première révolution industrielle du charbon et de la vapeur. Il s’agit donc d’une uchronie. Le terme a été forgé à la fin des années 1980 en référence au cyberpunk (terme apparu en 1984).
On y retrouve l’utilisation de matériaux « nobles » tel que le Cuivre, le Laiton, le Bois et le Cuir. Pour cette raison, il est parfois plus approprié de parler de « rétrofuturisme » ou d’ «Uchronie Steampunk» pour désigner le mouvement.
L’expression steampunk, qui signifie littéralement punk à vapeur, parfois traduite par futur à vapeur, est un terme inventé pour qualifier un genre de littérature né à la fin du XXe siècle, dont l’action se déroule dans l’atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle.
Le Steampunk fait son apparition dans des œuvres littéraires fantastique, de fantasy, d’anticipation et certains sous-genres de la science-fiction, tel que Jules Verne. Il devient un genre littéraire, dont l’intitulé a été forgé par allusion au cyberpunk par les auteurs K. W. Jeter, Tim Powers et James Blaylock à titre de boutade, cimentant la base de ce qui est aujourd’hui une culture complète présent dans tous les supports existants (Film, dessin, créations artisanales, …)
Le terme fait référence à l’utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle puis à l’époque victorienne.
Aujourd’hui le Steampunk est considéré comme une culture à part entière car il s’est développé dans tous les support existant, passant par la musique, le dessin mais aussi la création, porté par le mouvement du « Do It Yourself », où il ne s’agit plus d’imaginer son univers Steampunk, mais de lui donner vie par des réalisations faites main (accessoires, décoration, customisation,…).
Le domaine le plus présent (et visible) aujourd’hui où s’expriment les passionnés est celui du costume. Le développement vestimentaire et accessoirisé d’un personnage découlant de l’histoire de ce dernier. (A la différence du déguisement et cosplay qui reprend un personnage existant.)
À ce jour, il existe une grande communauté de passionnés du Steampunk, représentée par plusieurs associations et entreprises, où les membres aiment à se retrouver pour partager leur passion.
Les passionnés de Steampunk se sont baptisés eux-mêmes des « Vaporistes » en France, ou « Steamers ».

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Steampunk

Matériel utilisé : Canon 70 D et un objectif Sigma 24-70 2.8 EX DG OS HSM

« 1 de 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *