C’est un travail où le cheval excelle. Dans le relief particulièrement difficile de nos forêts, il peut se targuer d’être le meilleur au niveau qualité du travail et économiquement rentable. Il faut savoir que nous valorisons ces petits bois, par le billonnage qui s’effectue donc sur le chantier pour valoriser au mieux toute la coupe.

La conduite au cordon reste un élément important puisqu’elle permet un travail plus rapide, fonctionnel et harmonieux. L’obéissance, le courage, l’adresse et la volonté sont des qualités exigées du cheval de débardage. L’Ardennais ou le brabançon répondent admirablement bien à ces exigences dures et quotidiennes.

Source : http://www.chevaldetraitardennais.be/index.php?lg=fpdb/chev_fr&page1=f-utilisation_du_cta.htm&page2=f-c-debardage.htm&rep=f-utilisation_du_cta

« 1 de 4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *