Avec des formes et des couleurs aussi diverses que variées, les champignons représentent des sujets de choix pour les photographes de nature. Et s’il est possible de trouver et photographier les champignons tout au long de l’année, l’automne est quand même la saison privilégiée pour les amateurs d’images mycologiques. Voici ici quelques conseils.
Avant toute chose, il existe un principe de base quasiment incontournable pour la photo de champignon, c’est d’ailleurs un principe que l’on retrouve dans beaucoup de domaines de photo nature : Il faut se mettre à hauteur de son sujet … Pas facile quand on sait que la plupart des champignons poussent au sol ou tout du moins près du sol.
Une fois que vous aurez accepté ce principe et que vous vous serez habillé en circonstance, vous allez pouvoir vous attaquer à ce sujet qui nous préoccupe.

Il n’est pas bien difficile de trouver des champignons, une petite ballade en forêt ou aux abords d’un pré vous permettra de repérer de nombreux individus de variétés souvent différentes. Par contre il vous faudra sans doute plus de patience pour trouver l’exemplaire qui donnera une belle photo. En effet, les champignons sont très appréciés, par les cueilleurs bien sur, mais aussi par les limaces et autres animaux mycophages. Aussi, si vous ne voulez pas tomber sur des champignons grignotés de tous les côtés, il vous faudra être réactifs et prospecter le secteur choisi sitôt après une bonne période pluvieuse et pas trop froide, juste quand les champignons sortent de terre.
Il existe de multiples façons de traiter les champignons photographiquement parlant.
Tout d’abord, voyons comment aborder les champignons qui poussent en touffes compactes (comme c’est le cas des tricholomes par exemple). Avec ce type de champignons, vous allez pouvoir jouer sur l’effet de groupe et utiliser une focale assez longue (comme un 300m f4 par exemple) qui aura pour avantage de tasser les perspectives et donner plus de « corps » à votre sujet, de lui donner une certaine unité. Vous aurez aussi la possibilité d’utiliser un objectif macro qui vous donnera la possibilité de faire ressortir tel ou tel détail, d’isoler l’un des champignons par rapport aux autres tout en bénéficiant de l’effet répétitif des formes et des matières.

Source : http://wp.ascpf.com/index.php/technique-photo/photographier-les-champignons/

Matériel utilisé : Canon 70 D et objectif Sigma Macro 105 mm 2.8 EX DG OS HSM

« 1 de 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *